INFO_BLOG

28 août 2014

A la Recherche de Jane Eyre - Partie 1 -

Les Sims™ 3 Île de Rêve-001

Le réveil me tira d'un sommeil lourd.

6 heures du matin.

Je m'étirais sans bouger d'un pouce.

Peut-être que cette histoire me permettrait de grimper les échelons du magazine féminin "Girls Time" où je travaillais, qui sait ?

Partir sur les traces de Jane Eyre dans cette campagne anglaise du Derbyshire, c'est la mission que Joanna Lewis m'avait confié il y avait à peine quelques heures.  

Les Sims™ 3 Île de Rêve 

"- Il y a un renouveau en ce moment pour la littérature anglaise" m'avait-elle seriné tout en écrasant sa dixième cigarette "- Nos lectrices seraient ravies de découvrir un reportage traitant sur ce sujet. Alors, puisque tu es la seule journaliste de disponible, l'honneur te revient..."

Elle avait jeté une grosse enveloppe sur le bureau avec son dédain habituel. Et pendant de longues secondes, je m'étais demandée où pouvait bien être le piège.

Mais Joanna continuait sans sourciller, déterminée : 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

"- Il y a un château du nom de Haddon Hall, près d'une ville qui s'appelle Bakewell dans le Derbyshire" avait-elle détaillée à mon intention tandis que je découvrais le contenu de l'enveloppe.

"- J'ai pris contact avec le maître des lieux, il s'agit de Lord Edward Manners, il a accepté de te recevoir pour une interview. C'est dans son château qu'on été tournées les scènes du film de Jane Eyre, tu auras donc de belles photos à faire là-bas."

 Les Sims™ 3 Île de Rêve-008

J'étais abasourdie. 

"- Je te dispense du retour sur l'orphelinat de Lowood, mais je veux que tu suives ses traces jusqu'à la lande si il le faut. Tu connais l'histoire au moins, Elsie ?"

Je sursautais.

Le contenu de l'enveloppe était comme une malle aux trésors pour moi : billets d'avion, billets de train, Pension, réservation d'une voiture, 100 livres en argent liquide, une manne pour une journaliste débutante comme moi.  

Les Sims™ 3 Île de Rêve-013

Je bégayais :

"- L'histoire ? Quelle histoire." Je rougissais jusqu'aux oreilles de ma maladresse."- Euh, pardon. Oui. Non. Enfin, j'ai vu le film, bien sûr, comme tout le monde."

Joanna me sondait silencieusement. 

La sueur commença à me couler dans le dos. Ma bourde allait-elle me coûter cette aubaine ?

"- Arf..." ragea Joanna "- Je n'ai vraiment que toi sous le coude alors ne me déçois pas."

Elle bondit de son luxueux siège de directrice, se tourna vers la bibliothèque attenante, saisit un vieil ouvrage en cuir usé, et le jeta sur le bureau jusqu'à moi.

 Les Sims™ 3 Île de Rêve

"- Tiens, prends-le. C'est la vraie histoire de Jane Eyre écrite par Charlotte Brontë, lis-la au moins. Comme cela tu n'auras pas l'air à côté de la plaque pour ton article."

Je me raidissais, la voilà qui se voulait désagréable, même si je l'avais méritée, je n'aimais pas du tout son ton piquant.

Elle le sentit immédiatement et comme toute bonne journaliste, elle se radoucit. 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

"- Allez, mon intuition me dit que tu es la bonne personne pour cet article. Fais-moi honneur. Pense au Magazine."

Je m'étirais une nouvelle fois.

Elle avait passé plus d'une heure à me rappeler la charte journalistique du Girls Time : coincé mais pas trop, provoquant juste ce qu'il faut, dans le coup forcément, etc... etc... 

Les Sims™ 3 Île de Rêve -002

Je me levais enfin.

Pour une fois, j'allais être maître de mon article !

Je sautillais prise d'un élan de joie. Quelle chance pour une jeune femme d'à peine vingt-quatre ans. 

 Les Sims™ 3 Île de Rêve-003

Je rassemblais toutes mes affaires après avoir pris un copieux petit-déjeuner et une douche bien chaude. 

Mon périple commençait par rejoindre l'aéroport pour prendre un avion pour Londres.

Ensuite le train m’emmènerait de Londres à Nottingham et de Nottingham à Matlock. Là, après une nuit à l'hôtel, Joanna avait autorisé la réservation d'une voiture pour que je me rende directement à Haddon Hall.

Tout avait été savamment orchestrée par Norah, l'assistante du Magazine et chronométré à la seconde près. Je n'avais plus qu'à me lancer dans l'aventure !

 Les Sims™ 3 Île de Rêve-004

Je poussais la porte de mon appartement en ayant un soupir à la fois triste et enjoué, j'avais un petit pincement inexplicable au fond du cœur en tournant la clef dans la serrure et je ne savais pas pourquoi.

L'appréhension ?

Peut-être.

Je serrais mes bagages et descendait l'escalier.

Je sentais mon smartphone sous les doigts.

Personne à contacter ? Mes amies ? toutes des journalistes. Elles étaient déjà au courant de mon départ, inutile de les déranger. Mes parents ? De vieilles personnes bien trop fragiles qui s'épouvanteraient de me savoir partir seule à l'étranger. Si je voulais la paix, un silence total s'imposait. Un petit ami ? Mon mauvais caractère venait juste de m'en faire quitter un, et je n'avais pas le moins du monde envie de l'appeler même par courtoisie.

Les Sims™ 3 Île de Rêve-005

J'haussais les épaules enfouissant mon téléphone bien au fond de ma poche tout en resserrant mon manteau sur moi. 

Les Sims™ 3 Île de Rêve-006

Le taxi m'attendait déjà. Il avait été commandé la veille par la secrétaire du journal. 

J'étais à peine une demie-heure de l'aéroport et c'était tout à fait appréciable.

A cette heure les taxis roulaient bien, et je n'avais aucune inquiétude : je ne raterais pas le départ de mon avion.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je restais silencieuse le long du trajet en taxi, répondant succinctement au chauffeur quand il m'interrogeait.

J'avais toujours cette incompréhensible et étrange impression qui me serrait la poitrine et, j'en ignorais toujours la raison.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je laissais le taxi new-yorkais derrière moi en payant un bon pourboire comme pour me faire pardonner de mon attitude taciturne.

Cette mission me prendrait une quinzaine de jours pas plus, et je serais de retour avant même de me rendre compte que j'étais partie ! m'encourageais-je muettement.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je levais les yeux vers le hall de l'aéroport, le tumulte n'allait pas tarder à m'happer à mon tour entre folle poursuite et répit. L'Angleterre !

Beaucoup de mes collègues auraient enviés ma place ! 

Je resserrais mes mains sur mes bagages que le chauffeur de taxi m'avaient gentillement posés sur le trottoir, il était temps de partir et de disparaitre dans la foule disparate des voyageurs.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Le voyage se passa sans encombre, chronométré comme sur du papier à musique, je pouvais remercier Norah et sa légendaire efficacité.

J'arrivais vers une heure de l’après-midi à l'aéroport de Londres pour prendre immédiatement un taxi en direction de la gare. A peine une heure après, je m'installais dans le train de la compagnie East Midlands qui m’emmènerait rapidement à la ville de Nottingham.

En milieu de journée, après avoir pris un taxi pour rejoindre Beeston, je prenais le dernier train qui m'emmenait pour mon ultime destination : la ville de Matlock, où enfin, je pourrais me reposer de mon périple.

La gare était un bijou traditionnel de vieux wagons et de vieilles locomotives que seuls l'Angleterre ou la France pouvaient avoir encore. 

Après une minute d'effarement, je saisissais mes bagages et prenait la route.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je fus ravie de constater que la maison d'hôtes que Norah avait  choisi à Matlock, était à cinq minutes à pied de la gare. 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

C'était une haute bâtisse de pierres à deux étages qui trônait dans une rue montante. Un escalier interminable conduisait à l'entrée. 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

La pension semblait sortir d'un film d'époque de part son architecture victorienne incontestée. J'avais pu remarquer en descendant la rue que le petit village de Matlock semblait sortie d'une carte postale. Un plongeon dans le passé atypique certainement voulu par ma directrice de journal afin de m'immerger dans le livre de Jane Eyre.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je fus immédiatement accueillie par la propriétaire et son fils qui étaient ravis de me compter parmi leur client privilégié. 

Je crus comprendre que la pension recevait peu de personnes et que Madame Leprestre ne disposait que de trois chambres qu'elle préparait elle-même. J'appris rapidement que le petit déjeuner et le dîner était compris sauf le repas du midi, nous laissant une liberté appréciable.

La pension possédait tout le confort nécessaire comme une connexion wi-fi qui me permettrait de commencer à envoyer mes premiers comptes-rendus à Joanna aussitôt que j'aurais visité Haddon Hall.

J'entrais dans une maison spacieuse décorée avec goût et transformée pour l'occasion en chambres d'hôtes.

Madame Leprestre s'était installée à son bureau pour faire l'enregistrement de mon arrivée tandis que son fils montait mes bagages à l'étage.  

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je pris connaissance des horaires des repas (sept heures et dix-neuf heures précises) comme de l'heures d'ouverture et de fermeture de la pension (sept heures et vingt-deux heures précises) horaire je ne devais manquer sous aucun prétexte sous peine de trouver les portes closes.

 

Madame leprestre semblait diriger sa maison d'une main de fer mais malgré ses attitudes sévères, car elle attendait que ses clients respectent les consignes à la lettre, elle usait de beaucoup de douceur un peu à la manière d'une grand-mère bien attentionnée mais intransigeante. 

Je me disais que cela devait être l'esprit de la maison et que j'y trouverais finalement mon compte.

Je profitais de la complaisance de Madame Leprestre pour m'indiquer les lieux intéressants à visiter en ville et dans les environs ce qu'elle fit sans se prier.

Au retour de son fils, elle fut heureuse de me donner les clefs de la voiture que Norah avait louer pour moi.

"C'est Morgan qui a été la chercher hier à Lancester" commença-t'elle d'une voix fière.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

"Elle est garée dans la cour derrière la pension, vous pouvez la prendre quand vous voudrez..." Elle me remit les clefs avec un grand sourire. 

Je remerciais chaleureusement mes deux anges gardiens tout en prenant congé et gagnait la chambre qui m'avait été réservée.

La pièce était spacieuse, décorée à l'ancienne mode, un lit deux places, une grande commode, une psyché. L'ensemble était noyé dans une avalanche de lourdes tentures en velours qui bordaient toutes les fenêtres jusqu'au couvre-lit. Pas de doute, Madame Leprestre prenait soin de ses clients.

Je prenais mon courage à deux mains pour commencer à déballer mes affaires afin de me sentir plus à l'aise.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je tombais, en sortant mes vêtements de la valise, sur le livre "Jane Eyre" que Joanna m'avait confié et que j'avais coincé entre deux de mes tenues préférées.

Peut-être serait-il bon que j'y jette un coup d’œil après le dîner, histoire de ne pas avoir l'air trop inculte devant le propriétaire d'Haddon-Hall lorsque je le rencontrerai. 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je m’apercevais que Joanna avait partagé le livre en plusieurs partie : la première s'intitulait "Internat de Lowood", la seconde "Arrivée à Thornfield-Hall", la troisième "Monsieur Rochester", la quatrième "Famille Rivers" et la dernière partie "le retour de Jane". 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Joanna m'avait dispensé de lire la première partie qu'elle avait intitulée "Internat de Lowood".

Je me remémorais le rapide résumé qu'elle en avait fait.

Les premiers chapitres racontaient les débuts difficiles de la jeune héroïne qui avait été placée par une tante peu aimante dans un pensionnat aux conditions rudes et drastiques à la suite d'une injustice familiale.  

Bien que cet épisode avait façonné l'intégrité de Jane Eyre qui dès l'âge de dix ans avait été rebelle aux injustes traitements de sa tante et de ses cousins, ainsi que sa rigueur au travail et son attirance pour toutes les formes d'éducation, inspirant ainsi le caractère noble et entier de la jeune femme ; Joanna voulait que j'aille directement au but : je devais capturer l'admiration de Jane Eyre pour son "maître" Monsieur Rochester ainsi que celle de sa demeure Thornfield et comprendre comment au fil du temps, l'adoration de la jeune préceptrice, c'était transformé en un profond et sincère amour pour le maître des lieux.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Ma rédactrice en chef souhaitait que j'aborde directement l'arrivée de la jeune femme à Thornfield en m'inspirant du manoir d'Haddon-Hall pour donner à mon article toute sa dimension idéaliste car m'avait-elle expliqué la littérature romantique du dix-neuvième siècle rendait indissociable les lieux d'avec ses héroïnes et je devais m'imprégner de cet état d'esprit afin de transmettre à nos jeunes lectrices la nouvelle image romantique que Joanna voulait donner au magazine "Girls Time".

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Comment une jeune femme de l'époque moderne pouvait prétendre à comprendre cela ?

Je ne comprenais pas qu'un lieu ou même un homme, aussi extraordinaires fussent-t'ils, puissent être capable d'inspirer de l'admiration, voire même de la passion jusqu'à insuffler en finalité le sentiment ultime.

En vérité, je n'étais même pas certaine que nos jeunes lectrices d'aujourd'hui puissent se sentir touchées par cette idéalisation de l'amour qui semblait surgir d'une époque révolue et correspondre à un mythe carrément dépassé et loin des préoccupations des jeunes filles actuelles.

Mais peut-être avais-je trop d'aprioris moi-même pour être impartiale. J'étais incapable de voir chez un homme autre chose qu'une source de tracas et de conflit permanent car mes relations avec eux se transformaient rapidement en pugilat.

Qui m'en voudrait de préférer ma liberté à une inévitable future servitude soit de ma personne ou de mes sentiments ?

Les Sims™ 3 Île de Rêve

L'amour semblait être comme un conte pour enfants que j'avais rangé et oublié au profit d'un accord d'entente commun où plutôt d'un "Comment bien vivre ensemble" sans trop déborder l'un sur l'autre.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

J'haussais les épaules. Je n'étais pas certaine que Joanna ait choisi le meilleur auteur pour son article.

Je refermais le livre en soupirant fortement pour ouvrir en grand mes valises essayant de ne pas penser à comment s'était terminée ma dernière relation sentimentale. 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je disposais rapidement mes vêtements dans la commode, histoire de défroisser tout cela et rangeais mes bagages vides.

Un petit coup d’œil à ma montre m'indiqua qu'il était à peine dix-huit heures. J'avais envie d'aller marcher dans Matlock afin de m'imprégner de l'atmosphère victorienne de cette ville anglaise. Au moins commencer par çà.

Comme une bonne pensionnaire, j'avertis Madame Leprestre que je dînerais chez elle à sept heures après m'être promenée. 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je trouvais un agréable endroit ou flâner situé auprès d'une petite rivière, calme et peu bondé.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je regrettais de ne pas avoir pris un carnet ou j'aurai pu déjà exprimer quelques unes des sensations que m'inspirait ce parc. Mais j'aurais certainement l'occasion d'y retourner.

Je déambulais dans les rues et remontait vers la pension, j'avais finalement hâte de manger, hâte de prendre une bonne douche chaude, et de me reposer au lit avec ce fameux livre.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Le dîner était divinement exquis, cuisiné par une experte qui méritait sa réputation de "Pension gastronomique" que vantait l'établissement. Je me ravissais d'une part de dinde grillée et de coleshaw associés à des pommes frites cuite délicatement au four et j'emportais quelques cookies maison pour "plus tard".

Une bonne douche bien chaude acheva d'accentuer la sensation de bien-être que j'avais déjà pour me débarasser des derniers désagréments dus à mon long voyage assis.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Un dernier coup d’œil dans la glace de la salle de bain me renvoya le reflet d'une jeune femme brune au teint de pêche, les yeux pétillants de malice prête à en découdre avec toute l’Angleterre si il le fallait !

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je saisis le livre de "Jane Eyre" m'installait sur le lit douillet et commençait la seconde partie comme Joanna me l'avait demandé jusqu'à ce que les noms de Jane Eyre, de Monsieur Rochester, et de Thornfield-Hall se mélangent les uns avec les autres car je m'endormais comme une masse.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Il était six heures du matin lorsque j'ouvris les yeux de nouveau, j'avais dormi d'une traite.

Une lumière douce baignait la chambre, et j'appréciais le calme qui régnait comparé à mon appartement new-yorkais : pas de voitures ni de circulation intense, pas de klaxons intempestifs ni de crissement de pneus, aucune sirène de police, ni même de pompiers. Juste le sifflotement d'un client dans l'escalier et les pas légers de Madame Leprestre. Je m'étirais appréciant ce moment de calme tout en visualisant mes prochaines heures.

L'odeur du café commençait à effleurer mes narines creusant mon estomac, j'avais faim.

Il était temps de se lever !

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Une bonne douche et un bon petit déjeuner après, je déambulais dans les rues tranquilles de Matlock pour me laisser envahir par le charme typiquement victorien de cette ville anglaise.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Norah avait prévu mon rendez-vous avec Lord Manners pour la célèbre "heure du thé", j'avais donc le temps de m'imprégner des us et coutumes de mes voisins d'Atlantique. 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

J'achevais de me laisser baigner par ses diverses impressions tout en griffonnant quelques notes sur un carnet tout en rejoignant la terrasse d'un restaurant pour déguster un plat de de beignets de poulet .

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je quittais le restaurant vers midi passé tant j'avais traîné à regarder autour de moi. J'aimais regarder tous ces gens affairés pour lesquels j'imaginais des vies trépidantes.

Je passais les deux dernières heures à fouiner dans les boutiques du coin, bavardant avec les commerçants pour dégoter des renseignements sur les meilleurs endroits à visiter.

Tout le monde se montrait sympathique et était ravi de discuter avec moi pour m'indiquer le nom d'un musée à visiter, ou d'un parc à absolument voir comme celui de Hall Leys Park.

Vers quatorze heures de l'après-midi, je regagnais mon hôtel.

Madame Leprestre était dans le hall, je profitais de sa présence pour lui demander des indications précises pour me rendre à Haddon-Hall.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Ainsi je pourrais respecter rigoureusement l'horaire de mon rendez-vous car les anglais appréciaient la ponctualité. D'autant plus, si il s'agissait d'un lord.

Elle fut ravie de m'indiquer les directions à prendre afin que je ne m'égare pas mais à l'entendre c'était facile et rapide.

Rassurée, je remontais dans ma chambre pour prendre un manteau et échanger mon sac à dos contre un élégant sac à main.

Je saisissais mon portable que j'avais pris le temps de recharger pendant mon excursion, mon paquet de cigarettes et un briquet, et m'assurait de bien prendre mon calepin ainsi qu'un crayon et je rassemblais le tout sur le lit prête à partir.

A coup d’œil dans la glace me renvoya l'image d'une jeune femme américaine à la coiffure actuelle, un peu garçon manqué. J'avais maquillé mes yeux bleus pour leur donner un air frondeur et assuré. Ma première interview avec un lord anglais ! J'étais plutôt fière de moi. 

Je saisissais les clefs de ma voiture restées sur la petite table de chevet quand le téléphone sonna.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

La voix de Joanna retentit à mes oreilles :

"- Alors, Elsie, Prête ?"

Je faillis m'étouffer tant ma patronne me prenait au dépourvue. 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

"- Oui, bien sûr, comme toujours" mentais-je pour cacher les traces dans ma voix d'une panique naissante.

"- Euh, Elsie, Lord Manners m'a appelé ce matin, et..."

"- Et..." répétais-je bêtement en me disant que tout à coup mon interview de rêve allait tomber à l'eau.

"- Et, il m'a annoncé que le rendez-vous était décalé à dix-neuf heures ce soir..."

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je restais sans voix incapable de dire quoique ce soit. Mes clefs de voiture retombèrent bruyamment sur la table. Joanna poursuivait d'une voix anormalement chantante :

"- Comme il se sentait gêné de te demander de venir si tard, il t'a élégamment convier à dîner puis à rester dormir au château ! N'est-ce pas une nouvelle magnifique !"

Joanna semblait plus excitée par la nouvelle que je l'étais moi-même.

"- Dîner et dormir" répétais-je seulement. 

"- Oui ! Franchement Elsie tu as une chance du tonnerre ! Que donnerais-je pas moi-même pour manger et dormir dans un manoir médiéval !"

Elle marqua une pause avant d'ajouter toute excitée :

"Penses à prendre une lampe torche ! On ne sait jamais ! Tu entendras peut-être des bruits étranges dans les couloirs une fois la nuit tombée ! Et Tu verras peut-être des fantômes ! Si tu reviens avec un autre scoop, je te nomme Meilleure Journaliste du mois !"

Des fantômes ? Joanna était-elle sérieuse ?

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je la laissais continuer à parler toute seule prenant la résolution de saisir une chaise pour m’asseoir et me donner les recommandations d'usage jusqu'à ce que soudain, elle me hurle dans les oreilles :

"- As-tu au moins une tenue décente pour un dîner avec un Lord, Elsie ?" 

"- A vrai dire..." commençais-je.

"- Je m'en doutais." claqua t'elle dans l'appareil.

"- Il en va de la réputation du journal et des femmes américaines ! Je crois que tu as largement le temps d'aller t'acheter une belle robe."

"- Dépense sans compter" continua-t'elle comme une princesse "- Tu m'enverras la note personnellement."

Les Sims™ 3 Île de Rêve

La conversation dura plus d'une heure ou elle me recommanda une tonne de choses à faire et à ne pas oublier.

J'étouffais un bâillement quant enfin, elle m'annonça qu'elle avait une "autre ligne qui sonnait".

Je raccrochais.

Déjà quatre heures ! Il fallait faire vite !

Je devais me rendre en ville à la recherche d'une boutique ou je pourrais acheter une robe "décente".

Madame Leprestre toujours prête à me rendre service, m'indiqua l'adresse d'une boutique ou je me pourrais dégoter la "perle rare".

J'eus bientôt une élégante petite robe noire bien cintrée avec des escarpins assortis pour une somme honnête. J'ajoutais juste un petit sac à main de cuir discret, histoire d'avoir l'air dans le coup.

Lorsque j'arrivais avec mes paquets sous le bras, madame Leprestre qui avait compris que je me rendais chez Lord Manners, s'offrit immédiatement de me repasser la robe.

"- J'en ai pour dix minutes à peine" me dit-elle "- Je mettrais votre robe dans votre chambre dès que je l'aurais repassée..."

J'eus à peine eu le temps de lui dire merci qu'elle avait déjà disparue dans les escaliers.

"- Ne perdez pas de temps, mon enfant" l'entendais-je dire "- Vous me remercierez plus tard"

Emue, je glissais dans ma chambre prendre des affaires de toilette et des sous-vêtements et profitais du temps qu'elle m'offrait pour prendre une douche.

Lorsque j'entrais dans la chambre une demie-heure plus tard, la robe m'attendait sur un mannequin magnifiquement repassée.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je me dépêchais de m'habiller puis de préparer une petite valise ou j'emporterais le minimum pour une nuit : une tenue complète de rechange pour le lendemain matin, mon nécessaire de toilette et mon manteau.

Je glissais la lampe torche suggérée par Joanna dans mon sac à dos là ou j'avais déjà mis une carte de la région, une bouteille d'eau et quelques paquets de fruits secs que je laisserais dans la voiture.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Juste avant de partir, j'indiquais à Madame Leprestre que je devrais être de retour le lendemain dans la matinée.

J'y laissais donc sans crainte mon ordinateur portable et une grosse valise pleine de vêtements de rechange.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

A six heures précises, je prenais la direction de l'autoroute A6 pour Bakewell, Haddon Hall se situait à mi-chemin entre cette ville et Matlock.

C'était tout droit, je n'avais donc aucune inquiétude à avoir.

 Les Sims™ 3 Île de Rêve

Le paysage se déroulait devant moi en une succession de champs verdoyants bordant la rivière Wye.

Après avoir quitté la route de Bakerwell, je pris la direction de Darley Dale puis Rowsley.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

J'avais roulé plus d'une dizaine de minutes quand soudainement ma voiture se mit à cahoter et à faire des bruits bizarres.

Paniquée, je quittais l'autoroute pour prendre la première petite route qui se trouvait sur le côté afin de me garer sans tarder.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

C'était bien ma veine !

je saisissais mon portable.

Une localisation GPS me permettrait de me situer et de prendre les décisions qui s'imposent. 

Les Sims™ 3 Île de Rêve

En peu de temps, j'avais contacté l'entreprise de location de la voiture qui s'empressa de prendre tout en charge. Seulement je devais rentrer en ville avec la dépanneuse si je voulais disposer d'une autre voiture. A une demie-heure de mon précieux rendez-vous, je me voyais mal appeler Lord Manners pour lui dire que j'aurais du retard ! A en croire le dépanneur le manoir d'Haddon Hall était à à peine à dix minutes de marche tout droit ! 

Je pris donc la décision de laisser la voiture sur place et de continuer à pied, emportant dans mes poches le strict nécessaire : mon portable.

Le dépanneur me promit de venir déposer la voiture à Haddon-Hall dés qu'il l'aurait réparé. Il en aurait pour une petite heure tout compris.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Confiante, je prenais juste le temps de changer de chaussures et de troquer mes hautes bottines noires pour mes baskets. 

Le petit chemin que je devais suivre se prolongeait devant moi dans un succession de verts bosquets et de petits bois. Cela devait être Parkside Wood selon les dires du dépanneur.

J'appréciais la tranquillité de ce petit chemin et la douceur de cet fin après-midi et la luminosité extraordinaire qui donnait aux arbres une robe scintillante qui semblaient danser sous le soleil.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je poursuivais droit devant moi comme me l'avait indiqué le dépanneur.

Un coup d'oeil à ma montre me fit comprendre que les dix minutes étaient passées depuis longtemps.

Avais-je perdu mon chemin trop attentionnée à la lumière magnifique de ses sous-bois ?

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je me rendais compte que maintenant les arbres ne ressemblaient plus qu'à d'immenses masses sombres tapies dans une forêt qui semblait moins accueillantes. 

Le ciel s'assombrissait à son tour projetant une ombre noire devant moi et plongeant les bois dans une semie-obscurité. 

Je pris une seconde pour me couvrir et enfilait mon manteau de peur de voir la pluie tomber. Quelle poisse !

Les Sims™ 3 Île de Rêve

J'avais à peine ajusté mon manteau et fermé mon col sur ma poitrine que je fus surprise par le changement brusque du temps.

Le soleil avait complètement disparu et le ciel clair s'était chargé de gros nuages laiteux qui se transformaient en une immense chape de brume.

L'humidité semblait sortir du sol et des arbres me glaçant jusqu'aux os. Le paysage avait littéralement changé. Les formes colorées des arbres avaient pris une teinte sombre presque noires voilées par une brume blanche lourde et épaisse qui me cachait l'horizon.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

Je me réconfortais en me disant que le manoir ne devait plus être bien loin maintenant, j'avais rigoureusement marché tout droit, tentais-je de me rassurer.

Dans quelques instants, je devrais voir sa haute stature se découper devant moi, malgré cette brume qui commençait à envahir la forêt.

Je tentais de chasser mon inquiétude en resserrant mon manteau et j'avançais droit devant.

Les Sims™ 3 Île de Rêve

L'angoisse me saisit quand au bout de cinq minutes de marche, je ne voyais toujours pas le manoir d'Haddon Hall. Je paniquais ! Aurais-je pu me perdre à cause du brouillard ?

Je stoppais net faisant un tour sur moi-même.

Aurais-je pris sans me rendre compte la mauvaise route ? Devais-je faire demi-tour ?

Je me mis à chercher fébrilement mon portable. Ou l'avais-je donc mis ! 

Jamais je n'avais perdu pied si vite, mes mains et mes jambes tremblaient, l'obscurité gagnait maintenant du terrain, la nuit semblait vouloir prendre le bois.

Mais quelle heure est-il donc ?

Soudain je crus entendre un martèlement régulier, d'abord lointain, puis plus près. Quelqu'un venait ! Une aubaine ! pensais-je immédiatement en continuant à marcher. Je pourrais enfin demander mon chemin.

Le bruit se rapprochait maintenant et battait clairement le sol à une allure régulière. Mon cœur se mit à bondir dans ma poitrine. Quelqu'un ! Je m'arrêtais net. Ou quelque chose !

Au moment où je me disais que je pouvais me tromper sur ce qui venait vers moi, j'entendis comme un souffle saccadé envahir le bois. Le martèlement continuait de plus belle à espace régulier. Une forme noire fonçait sur moi à vive allure ; une masse noire et luisante enveloppée de vapeur qui courrait droit devant elle sans s'arrêter.

 Les Sims™ 3 Île de Rêve

J'eus à peine le temps de crier que je compris qu'une masse noire fondait sur moi et à grande allure.

 

 

A suivre.... 

Posté par janesteward à 11:58 - LES HISTOIRES DE NAT - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Décidément je suis passionnée par ton style ! C'est bon, Chaton est présente pour suivre ta nouvelle histoire, Merci c'est que du bonheur ♥

    Posté par Chaton, 16 novembre 2014 à 01:37
  • Ton message

    Merci à toi, de ta présence, je ne te cache pas que je me sentais un peu seule ! Il faut que je me mette au travail alors...
    Merci de ton soutien ça fait chaud au coeur.

    Posté par Jane Steward, 19 novembre 2014 à 19:47
  • Coucou ♥

    C'était pour te dire que je n'avais pas abandonner ce blog, Que j'y passe toujours régulièrement pour voir si tu as fais une suite ^^ Et c'est vrai que ça fais un bout de temps que tu n'a pas posté, donc je me demander si tu avais Abandonner l'histoire ? En tout cas, Sache que J'ai tenu à faire acte de présence pour te montrer, que j'étais toujours une lectrice, et que peux importe le temps que tu met, à reprendre etc. Tu pourra être sure de voir mes prochains commentaires

    Posté par Chaton, 29 avril 2015 à 16:26
  • Pour ma lectrice Chaton

    Coucou, je suis contente de te lire et de te savoir fidèle à mes histoires : je suis très touchée par tes commentaires, merci beaucoup. C'est vrai qu'il me manquait un moteur pour continuer et savoir que tu attends la suite me donne l'envie de reprendre l'écriture de cette histoire, j'espère seulement trouver l'énergie de m'y remettre... Il me manquait les photos en fait pas simple pour que cela colle au texte, j'ai eu cette difficulté et c'est cela qui m'a coupée dans mon élan... Et puis l'arrivée des Sims 4 m'a fait m'interroger sur les autres possibilités d'histoire qu'ils pourraient y avoir grâce à leurs nouvelles capacités d'expression (très très intéressantes) seulement il faut attendre du contenu (très pauvre dans le jeu de base ou seulement très moderne), je n'ai pas cherché si un contenu existait pour coller à mon histoire... J'ai déjà la suite écrite en fait (un ou deux chapitres), je vais voir si mes photos collent finalement. Voili. Voilou. En tout cas merci beaucoup de ton petit message ! Passe une bonne journée.

    Posté par janesteward, 06 mai 2015 à 11:34

Poster un commentaire